Choix de page

Tout savoir sur les vins biologiques

Tout savoir sur les vins biologiques

La consommation de produits bio est au cœur de l’actualité depuis quelque temps. Le secteur de la production du vin n’est pas en reste dans ce processus d’amélioration de la vie des consommateurs et de la protection de l’environnement. Une loi a été adoptée à Bruxelles en février 2012 sur la vinification biologique. Il s’agissait d’une commission Européenne qui regroupait 27 Etats au cours de laquelle cette réglementation a été voté. En plus d’être meilleur pour la santé, le vin bio est une solution idéale pour augmenter l’espérance de vie des consommateurs. Les vins biologiques sont faits essentiellement à base d’ingrédients naturels. Toutefois, Il est important de bien s’informer sur les vins bio avant de les consommer.

La loi sur la vinification biologique

La réglementation sur la vinification biologique repose sur les différentes modalités qui régissent la production du vin et s’applique à un certain nombre de vins. Outre les jus de raisins concentrés, moûts de raisins concentrés etc. ces règles de vinification s’appliquent à tous les vins de raisins de table, vinaigres de vin, vin de raisin frais, moûts de raisin, piquettes, marcs de raisin, lies de vins et bien d’autres. Cette loi garantit la consommation de produits bio de qualité.

Les auxiliaires œnologiques et additifs autorisés dans la vinification biologique méritent d’être connus des consommateurs. Tous les intrants ne faisant pas partie de la liste ne sont pas concernés par cette réglementation. Ceci étant, la loi sur la vinification biologique priorise l’utilisation des produits fermentables comme les levures, lies fraiches, bactéries lactiques, écorces de levures, les nutritions de levures comme la thiamine ou le phosphate diammonique, les ingrédients conservables tels que le métabisculfite potassium, anhydride sulfureux, bisulfite de potassium, des gaz et bien d’autres.

Quels ingrédients utilisés pour fabriquer le vin biologique ?

La production du vin bio doit se faire uniquement à base d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Pour ce faire, l’utilisation du sucre est autorisée. Il est conseillé d’acheter du sucre certifié bio ; les raisins doivent être en adéquation avec les exigences du bio. Les vins biologiques contiennent au minimum 95% d’éléments bio. Le moût concentré rectifié est autorisé à condition que les résines échangeuses d’ions utilisées aient une clause de révision avant le premier août 2015.

Par ailleurs, l’alcool vinique neutre est recommandé pour la fabrication du vin bio. Cependant, certains procédés de traitement de vin sont interdits dans le processus de vinification biologique. Il faut éviter de concentrer partiellement les vins à froid, ne pas éliminer le SO2 via les procédés physiques ou désalcooliser les vins de manière partielle. Pour ce qui est du traitement thermique des vins, la température de chauffage ne doit pas excéder 70°C.

Informations complémentaires sur la vinification biologique

Les règles sur la vinification biologique imposent le respect des teneurs en SO2. Une réduction de 50 mg par litre en SO2 doit être appliquée sur les vins secs et 30 mg par litre sur le reste des vins en adéquation avec les modifications de l’OCM. Tous les vins fabriqués avant la date de mise en exécution de cette règle, peuvent toujours être commercialisés avec la mention de « vin issu de raisin de l’agriculture biologique ». Tous les anciens stocks de vins doivent être écoulés avec une interdiction formelle d’être doté du logo bio de l’UE. Certains fabricants de vins bio peuvent néanmoins solliciter une certification rétroactive s’ils sont en conformité avec la réglementation en vigueur.

Toutefois, tous les vins fabriqués à partir du premier août 2012 doivent porter le logo de certification de l’Union Européenne. Pour veiller à la mise en application de cette règle, le contrôle repose sur les certificats (codex œnologique, bio, non OGM etc.), les analyses de SO2, une traçabilité doit être faite sur les opérations de vinification, établir des fiches techniques pour les différents intrants œnologiques utilisés pour la fabrication des vins.

Quels sont les avantages de la consommation des vins bio ?

Bien que la consommation des vins bio soit à la mode depuis quelques années, le nombre de personnes s’intéressant à ce type de vin reste encore très faible. Un vin bio doit répondre aux exigences de contrôle. Face aux vignes où on retrouve plus de 20% de pesticides ou d’engrais, il devient important de se tourner vers la consommation de vins bio pour avoir une bonne santé. En plus de leur meilleure saveur, les vins bio sont un atout pour la santé car ils présentent moins de risques pour la contraction de certaines maladies.

Consommer un vin dépourvu d’ingrédients chimiques est une meilleure alternative pour expérimenter un goût de vin naturel et ils donnent moins de maux de tête. De plus, les vins biologiques sont de meilleure qualité contrairement aux vins conventionnels. Les vins biologiques sont plus chers que les vins classiques car ils présentent plus d’avantages sur la santé du consommateur. Déguster un vin qui ne contient pas de pesticides est toujours avantageux pour notre santé.