Choix de page

Achat Bordeaux Margaux Guide et Comparatif

Bordeaux Margaux

Vins produits dans les chais du vignoble Margaux localisé dans le Bordelais, les Bordeaux Margaux sont classés AOC, et ce, depuis le 10 août 1954. S’étendant sur 6 km de long et 3 km de large, avec une superficie de 1 423 hectares, le vignoble traverse les communes de Cantenac, Margaux, Soussans, Labarde et Arsac.

Avec ses 81 viticulteurs répartis dans la dizaine de vignobles qui sont pour la plupart des entreprises familiales, les clos Margaux produisent en moyenne 62 700 hl, soit 7 500 000 bouteilles.

Faisant partie de l’appellation Médoc, l’ensemble des variétés de vignes cultivées est celui exigé pour ce dernier, à savoir le cabernet sauvignon, le merlot, le malbec, le cabernet franc et le petit verdot, avec un cépage uniquement noir, vinifié en rouge, mis à part le Pavillon Blanc plus connu sous l’appellation « Bordeaux ».

Avec la limitation du rendement (45hl/ha) et de la densité de la plantation (6 500 à 10 000 pieds/ha), les chais Margaux produisent des vins avec des arômes fruités, un mélange de fleurs, de cerise, de cassis, de réglisse, de chêne, de baie et de terre. Mais les Bordeaux Margaux sont appréciés également pour leurs diverses qualités : délicats et souples mais surtout qui se bonifient en vieillissant.

Et avec les 21 crus qu’elle rassemble, l’appellation Margaux réunit plus du tiers des crus du Médoc.

Appellations et caractéristiques

Les crus Margaux sont produits dans cinq communes différentes : celle de Margaux qui en compte neuf, celle de Cantenac qui possède neuf crus, celle de Labarde qui a deux crus et celle d’Arsac avec seulement un cru.

Avec un bouquet ample qui s’accentue durant les 5 à 20 ans de vieillissement, les Margaux ont aussi leurs grands millésimes comme les crus de 2005, 1995, 1983, 1971, ou encore ceux de 1945, entre autres. Au total, l’appellation Margaux compte 21 châteaux divisés en 5 groupes, selon la classification de 1955 des vins de Bordeaux.

Dans les premiers crus, il y a le Château Margaux. Dans les deuxièmes, on trouve les Châteaux Lascombes, Brane Cantenac, Rauzan Ségla et Rauzan Gassies. Les troisièmes comprennent le Cantenac Brown, le Boyd Cantenac, le Ferrière, le Desmirail, le Giscours, le Kirwan, le d’Issan, le Malescot St-Exupéry, le Palmer et le Marquis d’Alesme. Dans les quatrièmes, il y a les Châteaux Pouget, Marquis de Terme et Prieuré Lichine.

Enfin, dans les derniers crus, se trouvent le Château du Tertre et le Château Dauzac. Mais en plus des châteaux, l’appellation comprend des crus bourgeois, qui sont au nombre de 35, des vins d’une très grande qualité, égalant et dépassant même parfois celle des crus classés.

Parmi eux, il y a le château Siran et le Labegorce Zédé, d’une délicatesse et souplesse spécifiques aux Bordeaux Margaux.

Chateaunet

Wineandco